a-tire-d-ailes.blog4ever.com

solidarité, poésie, Burkina Faso partage de savoirs, idées de loisirs accessibles

Geneviève, de chrysalide en papillon

BONJOUR

 

Voici mon parcours : de chrysalide en papillon au sein de l'association Envols Des Chrysalides "!

 

 

J'ai intégré le groupe des Chrysalides, au début de mon invalidité, alors que je doutais de mes capacités.

 

J'ai participé activement au groupe de travail social, à la réalisation de notre diaporama dynamique " La chrysalide" qui retrace notre parcours, notre vie avant la maladie, l'invalidité et surtout notre vie après.

 

Ce groupe est devenu ma deuxième famille, chacun de son côté, chacun avec ces « bobos » mais tous prêts pour l'aventure : « Aider les malades, les personnes en isolement !» Nous avons crée notre association pour aider à notre envol et aider d' autres personnes en souffrance au travail ou en maladie, à ne pas s'isoler

 

J'ai commencé par des échanges de livres et de magazines, auprès de toutes ces personnes, que je connaissais.

 

Je ne savais pas trop comment m'intégrer utilement dans EDC37 et puis, un jour une personne très malade m'a demandé d'aider ses enfants car elle n'en avait plus la force.

J'ai bien voulu essayer avec mes moyens, mes possibilités.

Je ne suis pas professeur mais m'investir auprès de ces enfants afin de les aider à avoir des journées un peu plus chaleureuses me convenait.

 

Depuis 18 mois, j'ai mis en place des temps d'aide aux devoirs scolaires tous les soirs.

 

J'ai commencé tout doucement avec deux enfants : Thania et Kiméra

  

 Aujourd'hui, c'est avec grand plaisir que je les retrouve chaque semaine et leurs parents savent que nous travaillons beaucoup.

 

Par la suite, un homme adulte handicapé m'a demandé de l'aider car suite à son accident, il ne savait plus écrire.

 

Les liens se sont noués et à ce jour, j'aide également  à leur alphabétisation,  deux personnes étrangères. C'est un bonheur de les retrouver chaque semaine.

 

Leur accueil est une vraie récompense.

 

Elles ont voulu  faire des photos pour montrer notre travail et notre collaboration amicale et fructueuse

Je n'aurais jamais imaginé pouvoir être utile.

 

Ma maladie est toujours aussi douloureuse à supporter mais la joie du bonheur des gens que j'aide me donne la force de prendre plaisir à communiquer mon savoir.

 

Mes douleurs s'estompent dans ces moments.

 

Le « papillon » s'est envolé pour soutenir les autres.



04/03/2010

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 72 autres membres