a-tire-d-ailes.blog4ever.com

solidarité, poésie, Burkina Faso partage de savoirs, idées de loisirs accessibles

ABC Burkina : le centre Mytro Nunya de Lomé.

abc Burkina n° 392

Le centre Mytro Nunya de Lomé au Togo

 

Il y a bientôt 3 semaines, j'ai profité d'un voyage à Accra, pour me rendre à Lomé et visiter le Centre Mytro Nunya (soit, en français : « Penser autrement »). Il s'agit là d'une initiative originale et intéressante.

 

Le Centre Mytro Nunya est né à l'initiative d'un couple franco-togolais (Enyo et Zoul), de retour au Togo en juillet 2009, après quelques années en France...J'ai rencontré Zoul pour la première fois au 4ème Forum des Peuples à Fana au Mali.

 

Zoul est spécialiste de l'internet et de la communication, webmaster de profession. Après avoir participé à de nombreux forums sociaux, il souhaite que le Centre Mytro Nunya devienne une référence, et un carrefour d'échanges au service de diverses alternatives.

 

  Dès votre arrivée au centre (voir la photo de gauche) vous pouvez prendre connaissance des principaux objectifs du centre !

Trois axes majeurs ont été retenu pour structurer les activités du Centre.

 

  • Informations alternatives et indépendantes.
  • Agro-écologie et souveraineté alimentaire.
  • Solidarité Internationale et amitié entre les peuples. 

 

Il s'agissait pour moi d'une visite d'amitié. A cette occasion, j'ai eu le plaisir de partager avec une vingtaine de familier du centre un repas composé uniquement de produits togolais. (Sur la photo en haut à droite un cuisinier, ami du centre, prépare le repas; à gauche, ci-contre un des plats de cet excellent repas, très amical). Comme quoi il est possible au Togo (et partout en Afrique) de manger local, sans sacrifier la qualité.

 

  Le soir une ami d'origine Sénégalaise a préparé un « poulet yassa », une spécialité du Sénégal. J'ai accompagné Zoul qui est allé à la boutique du quartier pour acheter du riz. La boutique ressemblait tout à fait à la boutique de notre quartier à Koudougou ! Il voulait du riz de marque « Délices ». Il s'agit de riz produit au Togo, et vendu le plus souvent par sac de 5 kg, chaque sac comprenant 5 sachets d'un kg chacun. Les 5 kg sont vendus, le plus souvent, entre 3 000 F et 3 500 F. Il n'y en avait pas, mais il y avait toute sorte de sacs de 25 kg, vendu entre 10 500 F et 12 000 F. Finalement nous avons acheter un sac de 5 kg de riz Gino à 3 950 F, du riz Thaï, dit « riz parfumé ».

 

  J'ai regretté de ne pas pouvoir goûter au riz togolais. Je me suis dit qu'il devait ressembler au riz du Burkina. Je trouvais la marque « Délices » bien choisie. Nous avons l'intention de créer aussi une marque pour le riz étuvé du Burkina Faso qui commercialiserait ce riz dans de jolis sacs comme le riz Gino ou Délices. Merci de nous faire quelques propositions de noms de marques pour cette opération commerciale qui devrait voir le jour en 2011, et qui a pour but, entre autres, de mieux rémunérer les femmes qui, (en association pour garantir une excellente qualité) étuvent le riz du Burkina.

 

Munich (München en allemand) le 10/10/10 à 10 h 10 !
Maurice Oudet
Président du SEDELAN

___________________________________________________________
Vous recevez cette lettre d'information car vous êtes inscrit
sur http://www.abcburkina.net.



11/10/2010

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 72 autres membres